Omate Lutetia : la smartwatch pour femme

Omate Lutetia : la smartwatch pour femme 5.00/5 (100.00%) 2 votes

Pour l’instant les montres connectées sont restées très high-tech, c’est à dire avec un design masculin, mise à part l’Apple Watch qui a pris le parti d’être un objet très « mode ». Et bien Omate a pris une initiative intéressante en cherchant à proposer une smartwatch conçue par les femmes pour les femmes : la Omate Lutetia.

On retrouvera donc une montre au design tout en courbe, très féminine évidemment, avec plusieurs déclinaisons (doré, argenté, or rosé, …) mais aussi des aspects pratiques comme son écran LCD en saphir qui lui assurera une excellente résistance aux rayures.

Smartwatch lutetia

Du côté technologique la Omate Lutetia sera une montre connectée en bluetooth 4.0, qui sera compatible avec iOS et android, disposant d’un haut parleur et d’un micro permettant de répondre directement avec la montre (en gardant son smartphone au fond de son sac à main).

Le tarif annoncé pour cette smartwatch pour femme est de 150 euros, malheureusement elle n’est pas disponible immédiatement et il faudra attendre plusieurs mois avant qu’elle ne soit disponible en France.

Smartwatch femme

C’est une excellente idée de la part de Omate, qui après sa Omate et la future Omate X montre que les projets ne manquent pas et surtout qu’à la différence de certain de ses concurrents que leurs projets aboutissent et avancent.

Reste à savoir si les ventes décolleront auprès de la gente féminine, mais de notre côté nous sommes plutôt optimiste : le produit est joli, pratique, cohérent avec les attentes des femmes adeptes de high-tech … Vivement que cette smartwatch femme soit disponible !

Dans la même catégorie :

Une réflexion au sujet de « inWatch One »

  1. Ping : Inwatch One - Une vrai smartwatch sous Android - Communaute-Android

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg